L'Arboretum municipal de Verrières-le-Buisson (ou arboretum Roger de Vilmorin) est un lieu riche de son patrimoine historique et botanique. Propriété de la ville de Verrières-le-Buisson, cet arboretum trouve son originalité dans sa gestion, son entretien et sa valorisation qui sont réalisés par l'association de la Maison des Arbres et des Oiseaux (M.A.O), composée de bénévoles de 14 à 25 ans. La découverte de ce lieu d'exception peut se faire par une visite simple, une visite guidée gratuite proposée par l'association. La Maison des Arbres et des Oiseaux est étroitement liée aux Ateliers de l'environnement, une association qui partage les locaux de la M.A.O et dont le but est de faire découvrir la nature et l'environnement aux plus jeunes à travers des séances encadrées ou des stages de découverte durant les vacances. La M.A.O propose également diverses manifestions destinées au public, telles que des expositions, des conférences.

Visite d'Automne des Arboreta 2017

Le samedi 7 octobre 2017, deux visites des deux arboreta sont organisées, l'une à partir de 13h45 et l'autre à partir de 15h45.
Durant ces visites, vous pourrez découvrir l'arboretum privé des Vilmorin ainsi que l'arboretum municipal.
L'arboretum privé des Vilmorin est ouvert au public trois fois par an.

Si ces visites vous intéressent, celles ci sont gratuites et ouvertes à tout public, cependant il faut réserver en envoyant un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en précisant le nombre de personnes et l'horaire de visite désiré ou en appelant au 01 69 30 73 48 en semaine.

Le point de rendez vous pour les visites sera au niveau du portail d'entrée de l'arboretum municipal (juste à côté du Colombier actuellement en travaux).

 

Les traces de libellules à l'arboretum

Cet été, de nombreuses larves de libellules ont été observées dans la mare de l'arboretum. Les libellules passent ainsi, selon les espèces, de quelques mois à quelques années de leur vie sous l'eau. Après ce laps de temps, elles partent à la découverte du monde aérien. Une semaine avant son départ de l'eau, la larve cesse de s'alimenter et subit une métamorphose partielle durant laquelle ses branchies se résorbent. Elle fait ensuite quelques émergences hors de l'eau durant quelques jours et commence à respirer à l'air libre via ses stigmates thoraciques et abdominaux. Elle finit par quitter définitivement le milieu aquatique pour se poser sur une tige ou une feuille et s'extirpe alors de son squelette larvaire, l'exuvie. En l'espace d'une à deux heures, le corps de la libellule se déplie, les ailes se défroissent puis durcissent. La libellule peut prendre son envol !

 

Exuvies trouvées dans la mare de l'arboretum cet été.

Des écureuils à l'arboretum

L'écureuil roux (Sciurus vulgaris) est un petit rongeur arboricole diurne bien connu près de chez nous. D'une taille d'une vingtaine de centimètres (sans compter la queue pouvant mesurer de 16 à 20 cm), c'est une espèce très individualiste. L'hiver, il n'hiberne pas mais rentre en phase de repos en ralentissant ses activités. Les hivers très rigoureux peuvent lui être fatals et il arrive que les populations du Nord soient contraintes de migrer en masse vers le Sud afin de fuir le froid.

Il cherche sa nourriture à la cime des arbres en récoltant des fruits comme des noix, des noisettes mais il peut aussi se contenter de bourgeons, d'écorce, d'insectes voire d'oeufs ou de jeunes oisillons encore au nid. Il met en place des garde-manger en stockant de la nourriture, au sol ou dans les fourches des arbres.

Il arrive que l'on observe des sortes de grosses "boules" de feuilles dans les arbres. Il s'agit de nids d'écureuils (que l'on appelle aussi "hottes"). L'entrée de ces nids est positionnée vers le bas. Ces derniers servent à protéger le rongeur lors de son repos hivernal et à élever ses petits.

Les écureuils n'ont souvent qu'une portée par an, mais peuvent parfois en avoir deux ou trois. Une fois fécondées, les femelles bannissent le mâle du nid et s'occupent seules des petits. Les petits naissent après 38 ou 39 jours de gestation. La portée peut atteindre jusqu'à 7 petits. Ils sont alors aveugles et sans poils. Ils commenceront à quitter le nid pour explorer les environs lorsqu'ils seront âgés de 8 semaines.

L'espèce est largement répartie et commune en Europe mais des menaces pèsent sur elle. Tout d'abord, l'introduction de l'écureuil gris (Sciurus carolinensis, espèce Nord-Américaine) entraîne une concurrence alimentaire entre les deux espèces. Cela a pour conséquence le fort déclin de l'écureuil roux en Angleterre. La chasse et le braconnage ont autrefois été une cause de régression (jusqu'au XXème siècle). Aujourd'hui, c'est surtout la circulation automobile et la fragmentation de son habitat qui pèsent sur le rongeur.

Dans l'arboretum, on peut régulièrement l'observer en haut des arbres ou affairé à manger des noisettes dans les noisettiers du verger comme sur la photo ci-dessus.

 

Horaires d'été

L’arboretum sera ouvert tous les samedi cet été de 14h00 à 18h30.

conférence du 13 mai 2017

Une conférence sur les insectes auxiliaires dans nos jardins a lieu le samedi 13 mai au local de l'arboretum à 14h. D'autres évènements auront lieu, tels que des visites de l'arboretum et un troc aux plantes. Ce sera aussi l'occasion d'admirer la floraison des nombreux iris de la collection de l'arboretum.

Nous espérons vous y voir nombreux!

Affiche_Conférence_13_mai.jpg

Plus d'articles...