L'Arboretum municipal de Verrières-le-Buisson (ou arboretum Roger de Vilmorin) est un lieu riche de son patrimoine historique et botanique. Propriété de la ville de Verrières-le-Buisson, cet arboretum trouve son originalité dans sa gestion, son entretien et sa valorisation qui sont réalisés par l'association de la Maison des Arbres et des Oiseaux (M.A.O), composée de bénévoles de 14 à 25 ans. La découverte de ce lieu d'exception peut se faire par une visite simple, une visite guidée gratuite proposée par l'association. La Maison des Arbres et des Oiseaux est étroitement liée aux Ateliers de l'environnement, une association qui partage les locaux de la M.A.O et dont le but est de faire découvrir la nature et l'environnement aux plus jeunes à travers des séances encadrées ou des stages de découverte durant les vacances. La M.A.O propose également diverses manifestions destinées au public, telles que des expositions, des conférences.

Les papillons

L'équipe de la Maison des Arbres et des Oiseaux (MAO) a réalisé deux observations intéressantes de papillons ces derniers jours.

Le premier papillon observé est la Déplacée (Catocala elocata). Il s'agit d'une espèce nocturne répandue du sud de l'Europe au Nord de l'Inde. On trouve fréquemment sa chenille sur les peupliers et les saules et on peut observer ce papillon jusqu'en plein Paris. A l'arboretum, elle a été observée cachée, à l'ombre, au niveau du local. Attention à ne pas la confondre avec la Mariée (Catocala nupta) avec qui les différences sont subtiles!

 

 

 

La seconde espèce observée est l'Azuré Commun (Polyommatus icarus), aussi appelé Argus Bleu. Les individus étudiés ont tous été observés et photographiés dans la grande prairie de l'arboretum.

Le dimorphisme sexuel est assez marqué chez cette espèce : on peut facilement différencier les mâles des femelles. 

 

Sur la première photo, la femelle est à gauche, reconaissable à ses couleurs tirant plus vers le bleu, au départ de l'aile, alors que le mâle, à droite, est plus contrasté et affiche des couleurs plus chaudes.

Sur la seconde, il s'agit d'un mâle, étant donné que la délimitation entre le corps et l'aile est nette.

 

Une analyse plus fine des antennes de chaque individu vu de face montre que le bout des antennes des mâles apparaît de couleur rouge alors que celui des femelles nous apparaît uniformément terne. Ci-dessus, la femelle est en bas tandis que le mâle est en haut.

 

On peut également différencier les mâles des femelles lorsque ces papillons ont les ailes ouvertes. Si l'intérieur apparaît entièrement bleu, c'est qu'il s'agit d'un mâle. Si au contraire, comme ci-dessus, les ailes sont en partie cuivrées et présentent des "yeux" oranges et noirs, alors c'est qu'il s'agit d'une femelle.

 

Pour résumer, les deux critères permettant de différencier les mâles et les femelles d'Argus Bleu (Polyommatus icarus) sont la présence ou non de bleu sur les ailes (aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur) et la couleur du bout des antennes (rouge ou sombre).

 

 

Mots-clés: insecte